mercredi 18 février 2015

La triste fin du petit enfant huitre.

Yo !

Je reviens cette semaine pour vous parler, encore une fois, d’un livre. Je sais, je ne fais pas vraiment dans la diversité mais les livres sont le rapport le plus fréquent que j’ai à la culture (au sens large). Il y aussi la musique bien entendu, mais c’est très difficile d’écrire sur de la musique… J’y arriverais peut être avec de l’entrainement !

Passons donc au sujet principal de cet article ; Fans de Tim Burton, ramenez vos bouilles.
Pour mon Nowël, ma maman chérie d’amour m’a offert « La triste fin du petit enfant huitre et autres histoires. »

Ce livre est un recueil de poèmes illustrés. Le top du top, c’est que se sont non seulement des poèmes de Tim Burton, mais aussi des illustrations de notre très cher réalisateur !
En plus d’avoir un contenu très agréable et intéressant, c’est un objet-livre très sympa. (Dans l’édition 10/18). C’est un petit livre avec une couverture noire que l’on peut enlever. Sans cette couverture, le bouquin est totalement noir, avec le titre écrit sur la tranche, en doré (pour satisfaire mon exigence de princesse).

Voici la petite merveille :




Je vous mets aussi un petit dessin ! Il y en a à chaque poème et ils sont, soit dit en passant, pas mal cooool !

Oui ben ben c'est autre chose que Disney hein...


Les poèmes en eux même peuvent faire une seule page comme ils peuvent en faire 5.
Petite particularité aussi ; l’intégralité du livre est en 2 langues. Anglais et Français. Tous les poèmes sont traduits. Ce qui peut être un entrainement assez distrayant pour moi qui parle Anglais comme une trottinette. (Si si, les trottinettes parlent très mal Anglais)

Etant donné que ce livre est le recueil de l’esprit poétique de Tim Burton, vous vous douterez que vous y trouverez autre chose que « Mignonne, allons voir si la rose ». Les titres des poèmes parlent d’eux même à vrai dire. « La triste fin du petit enfant huitre » ça chatouille un peu votre curiosité, non ?

En tout cas la mienne a été chatouillée et satisfaite. Ce livre est beau, agréable, drôle et triste et glauque à la fois, court – toussa toussa. Un joli petit voyage dans le monde tant adoré de Monsieur Burton.

Je dirais que c’est le petit livre sympa à offrir à un ami qui aime Timmy <3.



Donc, adeptes de la lecture légère et agréable (mais pas non plus super rigolote), foncez !

jeudi 5 février 2015

Les trucs cool #1

Koukou les amis !

Je vous retrouve ici dans une touuuuute nouvelle catégorie qui, j’espère, vous plaira. En effet, je pense publier un article dans ce style tous les mois, ou tous les deux mois – selon ma motivation qui, vous le savez, est légendaire.
Cette catégorie d’article s’appellera « Les trucs cool de… » et parlera de choses que j’ai aimé faire, voire, entendre, vivre, manger, porter, etc pendant un mois ou deux.
Chaque truc cool proposé sera l’objet d’une analyse bien moins poussée que dans les autres articles. Et ce sera le seul article qui ne parlera pas excluuuusivement de culture (toujours au sens laaaarge du terme). Pour l’instant du moins.

Donc, je vous retrouve aujourd’hui pour les trucs cool de Janvier.

La Bouffe :

Le Happy End Diner à Paris.

J’ai passé un petit week-end à Paris fin Janvier pour les portes ouvertes des écoles d’art et l’amie qui m’hébergeait nous a emmenés dans ce charmant Diner. C’était ma première fois dans un diner il faut dire…

Et bien celui là est vraiment top. Déjà parce qu’il est trop chou-mimi, et en plus parce que la nourriture y est fort bonne et pas plus chère qu’un Quick.

On peut commander selon une formule ou librement, au choix. Le Happy End Diner propose des burgers et des bagels pas mal variés et pas mal cool. Ainsi j’ai pu engloutir un bagel chèvre-moutarde de miel tandis que ma voisine mangeait un burger végétarien.
Ah oui, et c’est ouvert le Dimanche. Et ça c’est cool.

Quelques photos pour que vous puissiez voir un peu comme c’est chouette.





(Oui oui, je vous file l'adresse : 6 Rue du Père Guérin 75013, Paris)



Le chocolat-caramel en poudre de Milka.

Non, je ne suis pas une personne raisonnable. Et non je ne me tiens jamais à ma liste de course. Oui, j’achète des trucs trop sucrés mais qui ont l’air teeellement bons !

C’est ainsi que le choco-caramel de Milka est entré dans ma vie. Et OHMYGOD que c’est bon. Surtout avec un max de chantilly (toujours dans l’excès moi). Le caramel est juste assez présent, c’est juste assez sucré, le bonheur quoi.

La suite en image !





NomNomNom


La Musique :

Elastic Heart de Sia

Qui a loupé le magnifique clip de Sia avec l’éternelle Maddie Ziegler et le beau Shia LaBœuf ?

Et ben pas moi en tout cas, parce que j’ai du l’écouter 8 000 fois depuis que je l’ai découvert…
Non seulement le clip est super beau et émouvant, mais la musique envoie du bois aussi. BREF. C’est top.

Je vous mets le clip officiel mais aussi des lives de Sia. Parce que les lives de Sia sont vraiment trop cool…

Clip officiel

Live au SNL

Live au Ellen Show


La confession de Lhasa De Sela

J’ai redécouvert cette chanson il y a peu, lorsqu’un ami à eu la merveilleuse idée de la mettre au Jour de l’An. Et ben ça m’a fait un bien fou de la réentendre. Cette voix, mon dieu cette voix.

« Entre toi et le diable, j’ai choisi le plus confortable. »

Écoutez moi ça, c’est de la bonne !



Mon amie la rose de Natacha Atlas

En entendant Lhasa De Sela, ça m’a rappelé cette musique que ma maman me faisait écouter quand j’étais petite… Trop de souvenirs !

Encore une magnifique voix, orientale qui plus est. Encore une chanson trop chouette quoi.

Je vous laisse découvrir !



Les Films et Séries :

Elementary



Elementary est une série américaine créée par Robert Doherty. Elle est diffusée depuis Septembre 2012.
C’est une énième série sur le célèbre Sherlock Holmes et son acolyte John Watson. La série se passe de nos jours et non à l’époque originelle de nos 2 enquêteurs.

C’est mon cher et tendre qui m’a proposé de regarder cette série. J’ai commencé par être excessivement sceptique parce que j’avais terminé la série Sherlock il y a peu et que c’est quand même une putain de série. Excusez ma vulgarité.
Du coup je me suis dit « un autre Sherlock ? Mouais, faudrait qu’il soit plus badass et plus séduisant que Benedict Cumberbatch et ça, c’est pas gagné. »

J’ai quand même tenté le coup. D’abord parce que je n’avais rien d’autre à regarder, et ensuite parce que cette série a quand même tenté un petit truc original ; John Watson est incarné par une jolie asiatique… Chose jamais vue dans les récentes adaptations de Sherlock Holmes.

Au début, j’ai trouvé le personnage de Sherlock un peu débile et insupportable, mais en 2 épisodes c’était réglé. Finalement je le kiffe ! Bon, il est moins beau que Benedict, mais il a son charme tout de même.

Donc pour résumer, c’est une chouette série qui innove un peu dans une histoire célèbre et déjà beaucoup adaptée. J’ai passé de très bonnes soirées devant Elementary, avec mon mug de choco-caramel…



Ça donne envie non ? Ben vous gênez pas hein, allez vous avachir dans votre canapé…